Le Monde 1900


Les jardins du Grand Montet, Nancy

Les Jardins du Grand Montet - NancyJe prenais le train. Je prenais le train tard le soir, je dormais, j’arrivais au petit matin: j’étais loin, j’étais ailleurs, ç’aurait pu être un rêve, les vacances entières auraient pu être un rêve.

lire la suite »


With Alice – 2

Tea with Alice


Faire ta révolution

« Impossible de dissocier l’action militante de la vie elle-même. Que tu sois ouvrier ou étudiant, occupé à travailler dans les usines du Système ou à te former pour le commander plus tard, tu es pris dans l’engrenage et il y aura un hiatus constant entre tes heures de militantisme et ton boulot, et plus encore entre ton activité révolutionnaire et ta vie privée, hors boulot, dans ta famille, dans ton logement bien séparé, dans tes loisirs (s’il t’en reste).

C’est cette vie privée qui doit être différente car l’action révolutionnaire c’est la vie elle-même, c’est elle qui doit se transformer.

Et un jour, si elle arrive, la grande Révolution ne sera qu’une conséquence de cette transformation.

Et puis, tu vois bien l’impasse : on ne peut être révolutionnaire seulement quelques heures par jour, entre la sortie de l’usine ou de la Fac et le moment d’aller se coucher. La révolution n’est pas un salami qui se coupe en tranches.
La révolution, ta révolution, commence par la faire en bouffant autrement, en baisant autrement, en crèchant autrement, en rigolant autrement. »

Gustave Affeulpin (Albert Meister), La soi-disant utopie du Centre Beaubourg,
L’Entente, 1976

C’est beau, c’est vrai et enthousiasmant.

T’en souviens-tu? éthymologiquement, l’utopie est un lieu qui n’existe pas.
Tu peux en déduire que c’est un lieu impossible à atteindre, c’est logique. Je préfère penser que c’est un lieu à créer…

Au jour le jour, ça demande une bonne dose de… droiture? courage? imagination?
Certains jours, l’utopie c’est loin (devant). D’autres jours, c’est simplement le moment présent, en construction.

Nausicaä - Miyasaki 


Beaucoup de vert, une pointe de rouge

p5250220v2.jpg  p5250215.jpg  p5250219v2.jpg

Josefa M. (mais pas pour Majorelle, hélas)…


L’étranger

radis

Dans le bol nagent les radis roses
et un violet.


L’art et l’astuce – 2

Comment faire, d’un portrait gribouillé à la va-vite…

portrait fiery - encre
encre sur canson, mai 2008

 

… un portrait barbouillé à la va-vite!

portrait fiery - encre b. 
encre sur canson + café, mai 2008

Une réalisation dans le même élan que celle-ci. Par chance, je n’avais que ça sous la main à massacrer… Mais je ne renonce pas totalement à mon idée.


Cartographier

 img00021.jpg 

Sur le fort intéressant blog littéraire de Delphine K., tu peux, entre mille autres choses, trouver des cartes littéraires. Emballée par cette idée (dresser la carte de mes amours romanesques), je dis à Delphine que je lui piquerais l’idée. « Pourquoi piquer? » me répondit-elle. « Fais une carte et envoie-la moi, je la publierai sur mon blog, avec un lien vers le tien (de blog). » Réplique qui acheva de me convaincre que Delphine, que je ne connais pas et qui ne me connait pas, est une créative partageuse comme je les admire.

lire la suite »


With Alice – 1

Café turc


Contes étranges

J’ai une véritable passion pour les couvertures sexy gore des trèèès vieux pulps SF amerlocains et leur esthétique maladroite et criarde. Je suis loin d’être une spécialiste de l’image: mes impressions, forcément subjectives, sont peut-être aussi parfaitement fausses. Toutefois il me semble que, en général, on se permet davantage d’audace dans les marges – et si les pulps amerlocains étaient fort populaires, ils n’étaient pas non plus très bien considérés.

A cet égard, les couvertures de Weird Tales –spécialisé dans l’horreur, le vampirisme, souvent à la limite du malsain– me réjouissent tout particulièrement. Peut-être parce que l’on y est loin des clichés domestiques, et que le sex-appeal de ces dames est si chargé de menace qu’elles ne peuvent être réduites à une bête dimension d’objets sexuels: si WT fait clairement appel aux bas instincts de ses lecteurs masculins, il fait aussi appel, un peu plus subtilement, à leur part d’ombre. Et puis, ces jupes haut fendues et ces sous-entendus sexuels pas toujours politiquement corrects remontent tout de même aux années 20 – ce qui est bien la preuve que les mauvais genres travaillent à l’émancipation sociale et intellectuelle de leurs admirateurs.

wt311.jpgwt1361.jpgwt1471.jpgwt1501.jpgwt661.jpg
wt471.jpgwt591.jpgwt871.jpgwt981.jpgwtmai1932.jpgwt881.jpg


Riens

Gâcher des feuilles et des feuilles de papier, sans arriver à rien. Tourner toujours autour des mêmes formes, buter toujours sur les mêmes obstacles.
Il y a des jours…

001.jpg007.jpg008.jpg011.jpg

092.jpg012.jpg004.jpg006.jpg009.jpg


12

sachatran |
Artiste Plasticien - Cherc... |
S0uK-Ré Salé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boboli Forever 2
| TURBO 4
| decobonheur